SOCCUS


Duo chorégraphique

Création Janvier 2022, en cours de production

Durée : 1 heure

 

Résidences :

- Du 25 au 29 août 2020 - CNDC d'Angers (49)

- Du 07 au 11 septembre 2020 - Théâtre du Piment - Mortagne-sur-Sèvre (85)

- Du 22 au 25 février 2021 - CDCN Chorège à Falaise (14)

- Du 07 au 11 juin 2021 - Réservoir Danse - Rennes (35)

- Du 6 au 10 septembre 2021 - Mac Orlan - Brest (29)

 

Chorégraphies et interprétations : Maxime Aubert et Nathan Arnaud

Création lumière : Angèle Besson

Création sonore: Clément Legendre

Audiodescription : Valérie Castan

Scénographie : Josselyn David

 

Les partenaires:

La Ville de Nantes

Le département de Loire-Atlantique

La région des Pays de la Loire

Le Mac Orlan de Brest (29)

Le théâtre Francine Vasse de Nantes (44)

Le théâtre du Piment de Mortagne-sur-Sèvre (85)

Le CDCN Chorège - Falaise (14)

Réservoir Danse - Rennes (35)

Le CNDC d'Angers (49)

 


Socculus et Soccus sont deux duos qui forment ensemble un diptyque chorégraphique. La première création se construit dans un espace restreint, adaptable à tout type de lieux, tandis que la deuxième se danse dans un espace plus vaste. Bien qu'elles coexistent dans un même projet, ces deux créations peuvent être dissociées car elles portent chacune leur singularité.

SOCCULUS


Duo chorégraphique

Création 2019

Durée : 30 minutes

 

Sur la base, on battit, on érige, on pose. Ce sont les diverses manières d’utiliser l’objet du socle ainsi que ses multiples définitions qui nous ont intéressées pour la création du duo Socculus/Soccus. En effet, dans l’art, comme dans l’architecture, l’artisanat et la géologie, le socle ramène aux notions de poids, d’ancrage, d’équilibre, mais également de fragilité. C’est un point intermédiaire entre deux éléments.

Dans les étapes de travail, nous voulons expérimenter dans cette pièce des notions telles que : la posture sculpturale, l’étirement corporel et temporel, l’espace intermédiaire, la connexion, le point de vue du visible et de l’invisible.

Cette pièce s'adapte aux différents espaces qui souhaitent l'accueillir.

 

Chorégraphies et interprétations : Maxime Aubert et Nathan Arnaud

Photographe : ©Pierre Larrat

Création lumière : Angèle Besson

 

Socculus est la première forme d'un diptyque qui a pour enjeu de commencer dans le petit, le réduit, pour s'étendre ensuite vers le grand. Dans cette version courte, la contrainte spatiale devient le socle de la création. Les deux interprètes cherchent alors un lien, un appui, un contact, une forte intériorité qu'ils font vivre avec le paysage qui leur est donné.

 

 

Les partenaires :

La Ville de Nantes

Le SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS

La Toue de Nantes

 

Les représentations :

8 février 2020 / Maison des Confluences à Nantes-Sud (44) / Gratuit et ouvert à tous

14 novembre 2019 / Le Quatrain de Haute-Goulaine (44) / Gratuit et ouvert à tous

29 juin 2019 / La Toue de Nantes (44)

 

 


SENS CACHÉ(S)


© Jacqueline Ledoux

Solo chorégraphique

Création 2019

Durée : 30 min

 

La sensorialité de la danse comme source d’inspiration.

Lever les boucliers, enjamber les obstacles, prendre sa vie à bras-le-corps. Danser avec ce qui empêche pour s’en libérer et devenir autonome. Danser les yeux fermés. Écouter avec tout son corps pour attraper des repères et créer de nouveaux espaces. Une danse autour d’un parcours de vie – Danser pour avancer.

 

Chorégraphie et interprétation : Nathan Arnaud

Regard complice : Alexandra Houlière

Création lumière : Angèle Besson

Création sonore : Clément Legendre

 

« Les spectateurs sont eux-mêmes confrontés à l'épreuve en restant, plongés dans le noir, le temps de ses marquages. Pour tout repère, le craquement du ruban adhésif qu'on étire. Un moment déstabilisant qui nous fait immédiatement comprendre le manque. Et puis la poésie s'installe et l'on est subjugué par la précision et la beauté des mouvements du jeune homme, sa façon de filer la métaphore gestuelle. »

Ecrit le 01.04.19 par Ouest-France

Représentation au théâtre Le Mac Orlan de Brest du 30.03.19

 

 

Les partenaires : La fondation de France - Bourse Déclic Jeune / Le SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS / Cie 29X27 / Le Quatrain - Espace culturel de Clisson, Sèvre & Maine Agglo. Nous remercions les quarante-quatre donateurs qui, grâce à leur soutien, contribuent à faire exister ce projet.

 

Les représentations :

5 octobre 2019 / Théâtre Francine Vasse à Nantes (44)

30 mars 2019 / Le Mac Orlan à Brest (29)

7 et 8 juin 2018 / Espace culturel Roz Valan à Bohars (29)

 

Résidence de février 2018 :

Une réalisation de Mélissa Le Bourhis, volontaire en service civique.

 

Résidence de septembre 2018 :

Une réalisation d'Angéline Contassot, volontaire en service civique.

Les extraits audio sont issus de captations réalisées par les étudiants en BTS DATR au lycée Charles Peguy de Gorges (44).

 



PIÈCE D'EAU


Performance dansée sur miroir d’eau avec 4 danseurs

Création 2016

Durée : 35 min

 

Dans Pièce d’eau, les danseurs se laissent guider par l’espace du miroir d’eau - étendue d’eau artificielle dans l’espace public, peu profonde et esthétique qui permet des jeux de reflets au sol - c’est l’eau présente dans cet environnement urbain qui inspire leurs improvisations dansées.

De lourds draps sont amenés, manipulés, mouillés, battus, essorés, à nouveau trempés...

Les corps des danseurs se laissent entraîner progressivement par un rythme qui n’est pas sans rappeler celui des lavandières…

Sont évoquées sur cette place publique les différentes relations que nous avons avec l’eau ; certaines relèvent de l’intimité, d’autres de la circulation, d’autres encore font appel à une mémoire collective.

 

Chorégraphie : Armelle Gassie & Nathan Arnaud

Interprétation : Isadora Branco, Armelle Gassie, Aurélien Chaillou & Youri Perrut

 

Ce projet a été financé par la ville de Nantes dans le cadre du festival SPOT 2016.

 

© Alice Kassimati Photography